25/06/2009

mai 68 ... une hérésie !?


Sans le savoir je fus malgré moi un 68-ard ! Et suis fier d'avoir pu en être !

Ce qui fut (r)évolution dans le "quartier Latin" n'était que partie visible de l'iceberg occidental.
J'ai fréquenté trois générations d'enfants, et fréquente trois générations de petits-enfants. Puisque depuis 68 une génération équivaut à maximum 5 ans, tellement tout change.

Tout change "tout le temps", n'importe qui change, accepte et refuse sans préavis, plus personne ne stabilise, ne rassure, n'organise dans la durée. Tout est devenu futile.
Il est donc temps d'y remettre structure et notion du temps à l'échelle humaine. Ce défi reste à réaliser.

68 n'en est pas la cause !

Même si aujourd'hui tout est cassé (tout vraiment ?), mai 68 devait être, tellement nous étions embastionnés dans 6000 ans d'histoire ininterrompue ou excepté les guerres, les seigneurs et les esclaves, rien ne changeait, si ce n'est que parfois et les personnages de carton.

La hiérarchie tribale, la loi du plus fort et de les us de la collectivité ne laissaient aucune place à l'épanouissement de l'individu.

Soyons clairs, 68 ne fut pas une première. Au travers des siècles il y eut de tentatives périmées, avortées, utilisées, enterrées, oubliées, ... La Renaissance et les Lumières en furent les instigateurs. Fallait-il encore avoir une industrie qui permettait le socialisme distributif, l'image et sa diffusion, la contraception pour avoir un terrain favorable.

Aujourd'hui tout est foutu, effectivement ! Pas autant que certains ont intérêt à nous faire croire.
Le château fort a été dynamité et a fait place à un terrain vague sur lequel chacun construit, qui sa maisonnette (durée de vie de 2 à 10 ans !), qui son mobilhome, qui sa tente, qui sa boîte en carton. Chacun pour soi à tout crin et à tout âge, qu'il soit savant ou ignorant, altruiste ou égoïste !

Tout est à faire. Certainement pas à refaire !!!

Epoque de tous les dangers puisque inventer et apprendre à manier de nouveaux outils est bien plus difficile que de retourner s'embastionner dans de "nouveaux" châteaux forts. Alors que nous assiègent les opportunistes, les usurpateurs, les dictateurs, les frustrés du pouvoir par la force et des prêtres de tous poils qui essayent de reprendre les rennes qu'on leur a enlevées.

68 a tout cassé et a permis d'accéder à l'oxygène ! Enfin !!! Mais 68 n'a rien créé, puisqu'il appartenait aux individus de le faire !

Chacun pour soi est un leurre, c'est la leçon de 1968-2008.
On avait oublié d'y ajouter "EN-SEM-BLE" ! "ENSEMBLE" sans devoir renoncer à sa liberté d'exister, de penser et de dire ... et - en fonction des autres et avec les autres - de faire ...

"Etre moi, pour tous et ensemble" : une Force qui fera que plus jamais la Loi ne sera celle du plus fort !