30/12/2010

Bruno mon Ami



55, en pleine santé, au faîte de sa vie.
Les idées toujours en brassage,
l'œil vif et observateur,
la tête à la fois complice et en recul,
pour mieux souligner que s'il adhère
c'est pour vivre ses moments d'intense communion
en totale.

Et puis un jour, lui bien avant les autres,
constate que le corps s'enraye et délaisse son esprit tout soleil.
Premier spectateur de sa fichue machine qui se bloque
il est inquiet, ne comprend pas,
se rend compte, accepte, s'y investit avec lucidité et sérénité.

Vivre jusqu'à sa fin de vie,
dès lors son ultime projet
à mener à bonne fin
en toute et pleine conscience.

Ce qu'il fait de main de Maître.
Par respect pour son corps et sa pensée.
Par cadeau pour ceux qui l'aiment et qu'il aime.

A l'heure convenue il nous quitte en tendre sourire,
les yeux pétillants de victoire puisque
du début à la fin il fut, est et sera vie.

Nous autorisant par son exemple
de gommer du dictionnaire un état qui n'est que croyance
et de conclure que la réalité est Une
et se nomme Vie !