23/02/2011

.be - les rêves ont des limites


Il en est qui rêvent sans jamais réaliser.
D'autres suivent sans savoir, ou rêvent d'autre chose.
Et d'aucun de savoir si ces rêves en quelque chose sont crédibles.

Les autres, par compassion, ouverture, nécessité du vivre ensemble, d'un cauchemar à l'autre tentent de comprendre, et même avec mesure de s'y associer.
Sans chance d'aboutir puisque pour survivre un rêve doit rester rêve.

Pendant ce temps la vie continue et nos énergies qu'elle mérite, à peu ou à rien ailleurs sont gaspillées.

A quand la fin des rêves et cauchemars ? Et retour à la case départ bien réelle et tangible ?
Allez, une tournée pour tout le monde " "Yô ! En straks êst veû mij "."Ein Prosit, ein Prosit, ..."

Comme quand on rentre à la maison.
Après une journée de rêve et de cauchemars à Plopsaland !