15/02/2011

Dénoncer les Politiques : oui ! Et un certain journalisme : il est temps ? Et nous : il est grand temps !


L'heure est venue ! Espérons qu'il ne soit pas trop tard !

Sur une semaine je reçois pour la 5e fois une message concernant Overijse (affichette de vente d'une maison).

Voici ma réponse à ceux qui me le transmettent
(ce n'est pas un rappel à l'ordre, c'est un appel à l'aide)

" Ne le prends pas mal.
Tu es le 5e à m'envoyer ce mail ... qui n'est que le même qui a fait le tour (aussi des médias surtout en France) il y a 3 ou 4 ans d'ici."

Valeur aujourd'hui : situation inchangée et pourtant jamais eu d'autres cas. Car malheureusement on s'y plie ? Probablement.

Mais l'heure est à dénoncer la manipulation généralisée, instituée qui ne dénonce que l'extrême.

Ma montée au créneau contre la RTBF hier est une facette de ce qui aujourd'hui m'est devenu combat.
Dénoncer les excès est garantie de démocratie, mais n'amplifier qu'eux jusqu'à oublier le reste et les autres fait que tout le monde doute et ne sait plus où il en est !

J'ai le sentiment que partout au Nord, Centre et Sud les masques tombent.
Contrairement aux Politiques cette fois-ci le mauvais journalisme va en prendre plein la gueule.
Ce journalisme auquel chacun à notre façon nous participons à notre échelon.
Facilité du populisme ? Audimat = fric (à chacun son électorat à entretenir ?)

Sous le thème de l'humour bon-enfant, cynique ou narquois je suis de ceux qui aussi à sa part de responsabilité dans la désinformation générale.
Aujourd'hui je me réveille et me rends compte qu'à force de relayer avec humour nous participons à la diffusion de messages qui engendrent la haine et occultent le principal : ce qui rassemble.

Morel : la RTB s'est plantée ! Il apparaîtrait (source non vérifiée) que ce serait un journaliste ...
A eux de le dire.
Par exemple : si mauvaise image, dire que le cameraman est un débutant inapproprié est moins nocif que d'assumer courageusement l'erreur. Sinon à tous de s'y mettre de sa petite explication ! "Sans doute était-ce dû au passage d'un OVNI flamingant qui a perturbé le champ magnétique ?"

Sur Twitter j'ai lancé ce jour

D Day journalisten. Desinformeren leidt naar burgeroorlog. Goed informeren leidt naar kennis en betere samenleving. Aan welke kant sta je? 
Jour J du journaliste. Désinformer conduit à la guerre civile. Informer correctement est instruire, donc rapproche. Dans quel camp êtes-vous ?

Enfin

L'affaire Morel sera-t-elle effectivement le jour J des journalistes BE ?
Je l'espère !

Johanne Montay me semble-t-il a vécu hier bien rude journée.
Il est à la vérité de dire qu'elle a essayé correctement de rectifier le tir, notamment dans presse flamande qui lui en est reconnaissante.
Grand merci Johanne ! Je n'attendais pas moins de vous.

Et du côté flamand, et bien ... rein d'autre que prudence et mesure. Il n'en fut toujours pas ainsi non plus.
Presse télévisée, presse écrite, et beaucoup beaucoup de Flamands.

Prise de conscience que l'origine du mal serait bien plus dans la dérive de la généralisation abusive et harcelante. "D'un francophone" on généralise "les francophones", "d'un flamand" "tous les Flamands", "d'un Bruxellois" "tous les Bruxellois" ...  Plus vicieux encore "d'un Flamand" on en fait "la Flandre flamingante séparatiste". Et de "Maingain " on fait "les Francophones racistes et obtus" (ce qu'en plus - c'est le pire - le premier concerné n'est nullement), de Di Rupo "les Wallons socialistes" voire les "socialos du Sud" (sous nuance : les Maoïstes du Sud)!

Qu'un Parti crée la confusion et la haine - même si dire ce qui suit m'est "haut le coeur" - je peux accepter la chose. A l'électeur de réagir. Et à la presse d'informer celui-ci correctement pour l'aider à trouver les plus justes repères.

Il y a plus d'un an les Français (oh Pardon !!!) UN journaliste Français écrivait dans UN grand quotidien français que 45% des Wallons étaient "rattachistes".
Depuis les élections de 2010 je les cherche toujours !!!

En conclusion

Soyons des citoyens responsables. Réapprenons à voter, donc à nous préparer au vote en nous informant correctement.
Et exigeons de ceux qui ont pour profession de nous informer de le faire avec impartialité.

Refusons la manipulation.

Et surtout n'y participons pas en cliquant pour rire. Vous savez à quoi je fais référence : ces rafales de messages "chaînes d'amour" entremêlés de "chaînes de haine" que vous et moi recevons et transmettons sans plus sourciller ...

C'est la banalisation de la mauvaise info qui conduit aux chambres à gaz.