22/02/2011

dernier ciment de la Belgique - l'Eglise se déchire


De source bien informée, nous apprenons que ...

La VVVVVP (Vlaamse Vereniging van Vrouwen van Priesters) envisage une large manifestation le 1er avril à 11.00 h à Bruxelles. Le cortège se rendra de la gare du Nord vers la garde du Midi.
Par cette action elles espèrent sensibiliser le public à leur revendication déjà ancienne du droit à la reconnaissance.

Elles se réjouissent de la participation de la VVIVVDK - Vereneging voor Intellektuele Vrouwen van de Kerk - qui demandent à pouvoir sortir de l'anonymat. Cette très ancienne association créée en 1387 par Zuster Maria van de Schande de Houpsele op den Bos regroupe les compagnes de curés et religieuses qui inlassablement, avec dévouement et abnégation, préparent les oraisons pour prêtres en manque d'idées. 

Dès à présent l'AIDSPB, l'Association  Internationale des Sans Papiers de Belgique, a promis son soutien, estimant qu'elles aussi ont droit à régularisation.

Sans attendre l'AFWBVPAAPEPP, l'Association Francophone Wallonie Bruxelles des Veuves pieuses adeptes de l'Amour platonique et parfois Plus, a annoncé une contre-manifestation - même jour même heure - qui se rendra de la gare du Midi vers la garde du Nord.

Quelque peu surpris par cette nouvelle, le Bourgmestre de Bruxelles, défenseur de la multiculturalité et de la tolérance active promet, si demandes lui étaient adressées, d'envisager celles-ci avec bienveillance. Tenant compte que telles manifestations demandent la mise en oeuvre de moyens spéciaux, notamment l'intervention de la Police Fédérale (l'ESFE, Escadron spécial pour femmes éplorées. Sa devise "passe moi sur le corps avant que j'me lâche"). Cet escadron va recevoir très bientôt apport de 400 militaires qui pour être opérationnels devront avant cela être convertis aux techniques civiles.

La VVDOPVV-SBWV, Vereniging van Vlaamse Objectieve Politologen sectie Bachterde Kuppe West Vlaanderen, fait remarquer qu'une nouvelle fois preuve est faite des incommensurables fossés qui séparent le Nord et le Sud.

L'ADPNULIWE, l'Association des Politologues non universitaires libres et indépendants Wallonie-Eupen, estime quant à elle y voir une chance de renforcement de la Belgique à savoir de la décentraliser en 27 évêchés autonomes sous la houlette d'une Chambre forte qui se réunira une fois par an à Ste-Gudule pour y recevoir ses ordres.

Aucune réaction de nos Politiques. Le Surinformateur Reynders a promis aux 14 participants aux négociations qui seront entamées cette année encore d'examiner la chose sereinement lors des discussions sur l'appartenance linguistique des vaches du fermier francophone Van Koieveld en périphérie bruxelloise.

Par contre gros énervement entre la CGSP et la FGTB qui toutes deux étudient le programme d'accueil de ces travailleuses d'un nouveau type, chacune en revendiquant la tutelle : nouvelles ouvrières pour les uns, nouvelles employées pour les autres.
Le syndicat libéral, plus serein, intègrera d'office les nouvelles venues dans la section "Carrefour".

Nous avons essayé de contacter le Primat de Belgique mais sans succès. Il serait en voyage à l'Île aux Anges. On nous a toutefois laissé entendre que pour Malines l'attitude de l'Eglise toujours fut claire et limpide. A savoir son ouverture à un dialogue progressiste en matière de sexualité, tout en insistant sur la difficulté pour un Prêtre de mener de front Ministère et homosexualité délirante.

Remarquons enfin le geste particulièrement oecuménique d'un nouveau groupe de pression - le FTFE - les Frères Talibans de la Fraternité Explosive qui jusqu'à solution accepterait que les épouses illégales se revêtent de la Burga, à condition de respecter le principe de ce port vestimentaire, à savoir interdiction absolue d'y accrocher quelconque insigne permettant identification religieuse.

22.02.11
01.32 h


Rectification

Djôzef de Bois du Caduc nous dit cette nuit avoir poussé un peu fort sur l'Eau de Villée.
Tellement même que malgré sa méconnaissance du Flamand il se croyait bilingue et Chrétien.
Il ne se présentera pas à la rédaction ce jour.
NDLR : de source bien informée il semblerait qu'il n'y ait aucun Djôzef à notre rédaction !

22.02.11
06.07 h