25/02/2011

" La qualité de la jeunesse me donne confiance


dans le monde de demain. Leur compréhension fraternelle des choses est magnifique ! Bon vendredi."
nous dit ce jour Jacques Mercier sur son blog.

Je ne pu tempérer mon enthousiasme à sa proposition et y ajouta :

Au fil des ans l'idéal de Fraternité a été gaspillé, usé, dilapidé, rasé.
Maintenant que partout son absence conclut au non-sens d'une société humaine digne de ce nom, les jeunes la découvrent. Comme si "leurs" générations antérieures (nous inclus !) plutôt que d'y faire référence avaient omis d'en enseigner le contenu.

J'y ajouterai que moins que nous ils espèrent en plus de richesse et réussite individuelle, valeurs matérielles égocentriques qui semblent surgir renforcées chaque fois que se terminent oppressions et guerres.

Vrai ou faux ... ?

Eviter oppressions et guerres jamais ne sera mauvaise affaire !