16/02/2011

Reynders prolongé comme redéformateur (source non encore confirmée)


Le Roi a demandé à Didier Reynders de lui présenter pour le 31 février un gouvernement réformé sur de nouvelles bases.
La prestation de serment est fixée à 11.00 h. la mise en fonction sera immédiate.
Le Réformateur aura pour mission de déformer les futurs non-élus à la fonction politique.

Seront ministres fédéraux les Directeurs du zoo d'Anvers-Plankendaele, des parcs Animaliers de Pairi Deiza, Aywaille, National Sea Front, de
Plopsaland et Walibi.
Ceux de Han-sur-Lesse, Tropical Butterfly, La ferme à Bison et le Dolfinarium de Brugge seront leurs suppléants.

Claude Semal, Philippe Geluck, Marc Herman et Geert Oste sont chargés des affaires intellectuelles.

Eddy Merckx à la mobilité.

Pour le budget et les finances : douze ménagères issues des secteurs travailleur, chômeur et pensionné feront recommandations à leur représentant au Kern : Arno.

Vincent de Corbijter, Van Parijs, Sinardet, Peter de Grauwe garantiront la clarification des idées.

Défense nationale. Poste ouvert : les candidats n'ont qu'à se battre et en resteront là.

Justice : Justine et Clijsters.

Affaires étrangères : Toone.

Le poste de Premier est confié à Monseigneur Léonard avec charge unique : la communication à la presse, qui se devra d'être transparente.

Chargés de réapprendre aux journalistes d'appeler un chat un chat (een kat een kat) et ne pas en faire des éléphants : De Vadder, Cools (pour le côté Kat), Johanne Montay et Bruno Clément. Ils s'engageront à ne jamais déléguer cette responsabilité à quiconque d'autre sauf acceptation par une majorité des 2/3.

La Belgique sera redistribuée en parcs mixtes faune/ flore / arts / gérés chacun par leur Université.
Pour ce faire sera créée la Freie Universität von Malmedy.

Le sport exclusivement sera confié match après match au meilleur des diables rouges, excepté à Tom Bonen en décembre et Philippe Gilbert en janvier.

Est chargé de la rédaction des Lois dans toutes les langues, le seul qui les connaît toutes, à savoir Kroll. Lui est demandé de se limiter aux dessins, les bulles pouvant être sources de conflits communautaires.

Ministre de la Pacification : Bert Kruismans, dit de Slimste, continuera à sensibiliser les citoyens : que tous se sont fait entuber et que 177 ans plus tard ils peuvent enfin organiser une Belgique qui sera la leur et non plus celle des manipulateurs !