28/07/2011

la Belgique revue et corrigée par un humaniste


Le problème belge cherche sa solution par des approches particratique, économique, financière, historique, idéologique, passéiste, territoriale et terrienne. Approches guidées par les intérêts mêlés des uns contre ceux des autres, lutte pour le Pouvoir oblige.

Face à chaque proposition s'élèvent de toutes parts critiques, amendements, manifestations, indignations. Et puis ?

Plus rares sont ceux qui prennent la problématique à bras-le-corps en essayant d'extraire le débat de cette faune guerrière et tentent de mettre en évidence par objectivité, connaissance, science, philosophie et bon sens la réalité des faits sur le terrain, puis par analyse rationnelle de dégager des options innovantes (donc souvent dérangeantes). Il en est de ceux-là que déjà j'ai cité dans mon blog, et que de mon mieux j'encourage, voire accompagne dans leurs tentatives.

Depuis longtemps je rêvais de pouvoir imaginer - réinventer - une vision de la "Belgique" prochaine partant d'un point essentiellement humaniste, puis - à partir de telle vision idéale - de construire à partir des Humains des propositions pragmatiques conciliables avec les revendications des uns et des autres.

Travail titanesque pensais-je, réservé à des groupes d'études rassemblant des érudits de tous horizons, adeptes de la Convention des Droits de l'Homme et capables d'objectivité libre-exaministe.

Quelle ne fut pas ma stupéfaction de découvrir sur internet un homme qui - tout seul - a fait telle démarche pour aboutir à un projet de restructuration du territoire Belgique et des Pouvoirs qui la gère.

Je transmets comme tels les liens qui vous mènent à son blog et textes. Le tout en Néerlandais.

Je trouve qu'il mérite d'être diffusé tous azimuts, sachant que les états-majors de tous les partis et associations aujourd'hui comptent des collaborateurs capables d'analyser des textes dans les deux langues nationales.

Sans doute est-il important de préciser que ce travail colossal émane d'un seul homme qui a écrit ce texte en août 2010, il y a un an. Tout coïncidence avec des projets élaborés par la suite ne serait pas de son fait.

Même si l'homme - que je ne connais que par Internet - et son travail m'enchantent, le plus important pour moi, bien avant ses propositions, est de le citer en exemple. Exemple de ce qui ne se fait pas suffisamment, ou n'est ni connu, ni diffusé. Exemple d'une réflexion qui à partir des humains aboutit sur une proposition d'organisation efficiente et humaniste des instances qui l'administrent.

L'homme : Peter Van de Ven - Professeur en sports de combat et de philosophie.
http://www.petervandeven.be/

Textes sur thèmes divers phisophico-politiques
http://www.dignitadoc.be/index.htm

Le texte
http://www.dignitadoc.be/Eenheidsfederalisme_met_vier.pdf