12/09/2011

.be : hé bien tu ne dis rien ?


Hé bien non ! Je n'ai rien à dire ... pour l'instant, du moins en ce qui concerne les négociations en cours.
Parce que l'important pour moi - la méthode démocratique - a été rétablie. Nos négociateurs, enfin se parlent et discutent, et au dehors se taisent puisque tant qu'il n'y pas aboutissement il n'y a rien à dire.

Bien curieusement les seuls qui chahutent sont ceux qui ont difficile à respecter les alliances qu'ils avaient formées et de facto les rendent caduques. Remarquons - je ne fais que me répéter - combien est irréaliste et peu fiable une alliance en "cartel" qui mène certes à meilleur score électoral mais dès que s'annonce les 5 minutes de courage politique - ici attendues depuis cinq ans - éclate sur les divergences estompées au départ !

Comme tant d'autres, je retiens donc mon souffle, espérant que ceux qui ont pour métier de nous informer en restent à cela. Si tous à la mi-août nous attendions que nos négociateurs reprennent travaux après vacances, aujourd'hui espérons que nos faiseurs d'opinions et autres remplisseurs de pages vides ne nous fassent pas regretter leur rentrée des classes de la semaine passée !