13/07/2012

petit rappel bhv.be


Vous souvenez-vous de ces guerres fratricides, éclatements de territoires, exodes de peuples opprimés ...
Il y a un an, il y a cinq ans, il y a trente ans , il y a cent ans ...

Aujourd'hui le virus BHV a été extirpé. En silence, en douce, avec bonne humeur. Mais où était encore le problème ?

Notre bon Roi éclairé Albert II pourra fêter son 21 juillet dans la liesse d'une concorde retrouvée. Si j'étais lui, sans tarder je me déclarerais premier Président démissionnaire de la République Belgique. Ainsi seraient réglés deux problèmes de plus : celui de sa succession et celui de la Royauté.

Ceci avant le 21 juillet 2013 si on y arrive un jour. Car s'il y a bien quelque chose que le Belge ne supporte pas, c'est "quand tout va bien" ! Lorsqu'il souffre d'un virus en moins, aussitôt il se réinfecte de mille autres que lui offrent des esprits frustrés, tordus, pervers, voire criminels.

Les Belges sont comme les gosses. Quand ils s'ennuient ils s'inventent des guerres pour rire. Les plus dangereux d'entre eux qui ne font que semblant de rire, entraînent dans leur sillage d'autres qui n'aiment que rire sans plus, mais qui à trop en rire un jour risquent de rire jaune.

Peut-être que la trêve de la concorde nationale de ce jour mériterait que le Belge se souvienne que son humour légendaire n'a rien de rigolo, mais qu'il est façon d'exorciser le pire avant que celui n'apparaisse.

Elle est bien bonne hein ?