23/02/2013

résister, faire avec ou s'enfuir


Voilà bien quadrature du cercle.

Résister jusqu'à la mort en sachant que cela ne servira pas à grand chose ...
Faire avec sans y adhérer pour tenter malgré tout d'infléchir l'évolution des choses ...
Pour ceux qui peuvent se le permettre, s'enfuir en attendant son heure ...

Voilà réflexion qu'il n'est possible d'aborder qu'en période de paix quand les esprits sont au calme..

Au lendemain du conflit la justice populaire expéditive et revancharde vous désignera sans nuance comme :
- héros
- collaborateur
- déserteur
- à moins que vous n'étiez prisonnier.

Il y a donc un moment où il faut choisir en son âme et conscience et le faire sans aucun regret.
Pour le cas où vous devriez y survivre, il vous faut aussi accepter d'emblée la sentence du grand jugement dernier,
même si en rien elle ne correspondra à vos motivations et démarches.

Chaque guerre militaire cache sa guerre civile.