17/03/2013

le bon roi dewever déraperait-il à l'envers ?


C'est ce qu'on peut déduire de la montée en lice du Richelieu Bourgeois - garant au travers des ans du flamingantisme le plus dur - qui par son apparition papale rappelle à son roitelet Bartje que s'il est là pour ramasser des voix, il n'a pas à s'écarter de la ligne dogmatique de la NVA : accéder à un Etat Flandre pur, propre, désinfecté, réunissant de vrais Flamands et "intégrés" qui entre eux se reconnaîtront par "Schild en Vriend".

Du point de vue de sa vérité dogmatique, Richelieu a raison. Faire des voix tous azimuts comporte un danger : celui que Bartje dans son euphorie risque d'oublier l'origine fondatrice de sa foi. Tellement que par ses contorsions médiatiques il pourrait apparaître à certains en humaniste fédérateur.

L'homme d'une heure à l'autre ne s'affiche-t-il pas en champion de la démocratie et frère des hommes par excellence ? Il est croyant, défenseur de la laïcité, pour les musulmans mais réticent à l'Islam, antiraciste mais avec réserves, ami des homosexuels à condition qu'en public ils camouflent leur différence, pro allochtones s'ils parviennent à ne plus l'être. Il est homme social mais anti-socialiste francophone, homme de droite mais pour le peuple, libéral contre les libéraux à moins qu'il acceptent de ne plus l'être, fédérateur des grands capitaux francophones et flamands, ...

"Fédérateur" ... vous avez dit "fédérateur" ? Hé Bartje ... Stop ! Hein ! De trop is te veel.
Le capital Flamand appartient à tous les Flamands de tous rangs et niveaux qui tous sont capitalistes de droite, c'est évident. Mais établir des liens avec le capital francophone, même si choisi, de droite et bien pensant ? T'es fou ?
Le Capital flamand doit avoir pour seul objectif de servir la nation Flandre pure, propre et désinfectée. Il n'a pas à vouloir supplanter son Eglise Vlaamse Kultuur et élargir les frontières.

Et puis Bartje, te voilà aujourd'hui Roitelet à Anvers. C'est bien non ? Alors, restes-y. Et ton rêve discret d'en faire la Capitale de la Flandre ... Oublie !!!

Ramasse des voix, cela me convient. Mais pour ce qui est de penser la Flandre, mets-y la pédale douce. Là, tu marches sur mes plates bandes.

La Capitale de l'Etat Flamand sera Bruxelles - il est vrai internationalisée - pure, propre, nettoyée, aseptisée. Et l'Empereur de la Nation Flandre sera moi, Bourgeois de Eerste.
Et pas toi ! Na !