07/12/2013

la souffrance


toujours est individuelle, incommunicable, insupportable.

Et même si pour plusieurs il y a même cause
toujours elles restent individuelles, uniques
incommunicables, insupportables.

Assister à la souffrance de l'un
en l'autre engendre une autre souffrance
qui ne peut occulter celle à laquelle on assiste.

Ne reste alors que d'être présent et disponible,
d'accompagner, de ne pas craindre de l'approcher,
sachant que jamais on ne pourra la partager.

Reste alors surtout à dire,
"Je suis là"
et seulement si c'est vrai,
à dire mille fois
"je t'aime"


Voilà pour la théorie ...