22/02/2014

semer la peur


est l'arme ultime de celui qui
hormis d'affirmer qu'il en est sera le remède
n'a rien à en dire et encore moins à y faire.

Craindre par contre engendre la réflexion,
l'analyse, la mise en évidence, la prévoyance et des solutions jamais parfaites.

Dans la foulée, craindre oblige à agir
pour prévenir plutôt que de guérir,
donc à concrétiser des choix jamais enchanteurs.

Ceux qui sèment la peur jamais ne me font peur.
Ils me dérangent car ils noircissent en fatalité
une vie évolutive irisée de toutes les nuances.

Quant à ceux qui disent qu'il n'y rien à craindre,
ce sont eux qui me font réellement peur.