16/02/2014

un con n'est jamais seul


puisque pour se faire valoir il a besoin d'autres cons
qui à l'entendre lui compliquent la réalisation de projets héroïques
qui le dépassent.

Les moins cons,
satisfaits de leurs missions accomplies en équipage,
en continuité vivent leur vraie vie pour laquelle toujours ils trouvent du temps et plus encore.
Ils ne connaissent point la fatigue.


Pour tous, être con est un passage obligé.

Au fil des ans, apprenant mieux l'Humain, donc eux-mêmes,
il en est certains qui gagnent confiance et deviennent moins cons.
Leur est alors difficile de se libérer de leur public de cons
habitué à écouter leur mille contes aux mille cons.

Libérés du joug de la preuve,
avec d'autres comme eux devenus moins cons,
ils éprouvent le plaisir de faire ensemble
et moins d'en dire !

Attention quand même !
Lorsqu'avec avec l'âge vient à disparaître le doute,
très vite il y a involution,
et de moins con on se retrouve alors très vite
super con !