24/05/2014

le "sale racisme" ennemi de l'Homme


La loi de la Nature est la Loi du plus fort.
Chaque être vivant à chaque fois jauge le plus faible qu'il pourra ingurgiter pour survivre.

L'hominidé devint Homme lorsqu'il découvrit qu'il n'était plus nécessaire de s'entre-bouffer pour survivre, mais que - par son inventivité - vivre en frère lui était désormais philosophie accessible.

Cela exige certes efforts d'un autre type : développer la Connaissance et son enseignement, éduquer en nouvelle cohérence. Efforts intellectuels propres à l'Humain pour accéder "à la Lumière", avec pour corollaire une justice régulatrice dite sociale.

Lorsque l'enseignement des connaissances s'empêtre et que leur diffusion est perturbée, "l'Humanisation" des éducateurs de demain échoue et conduit au renforcement de la Loi du plus fort servie par les capacités intellectuelles usurpées.

L'Homme alors, mal informé, découragé, rongé par le dysfonctionnement d'une justice sociale en arrière de rejoindre, très vite - en réflexe de survie d'hominidé qui lui est naturelle - recourt à la Loi du plus fort qui lui permet de SE désigner comme victime spoliée devant un avenir sans espoir, et de désigner l'autre comme ennemi à combattre.

Ce "racisme" naturel latent que tous nous portons en nous - sans jamais être bon pour l'Homme - est compréhensible. Et le nier nous empêche de l'identifier et d'apprendre à le maîtriser.

Le RACISME inadmissible à désamorcer est celui dont nous imbibent les nazismes sous toutes leurs formes de droite à gauche, aujourd'hui souvent exprimés selon la technique populiste d'une dérision faussement humoristique.
Ce SALE RACISME est généralement semé par de fortes personnalités dotées d'un charisme animal développé, qui pour s'arroger le pouvoir manipulent les plus faibles d'entre-nous. Ils créent le doute, créent la déprime, diffusent sournoisement par des affirmations simplistes bien "assénées" la "foi" en une terre promise accessible, à condition de ne plus écouter nos sages, nos éducateurs, nos enseignants et nos juges.

J'exècre tous les sales racismes prêcheurs de dogmes religieux, économiques, politiques, sociaux, financiers, scientifiques, ... car tous sont nocifs, et ont pour conséquence certaine de ramener l'Homme à l'état d'animal d'avant les Lumières. Une seule satisfaction quand même - Loi naturelle animale oblige - toujours le plus fort un jour faiblit, et finit par être bouffé par son suivant !

Notre racisme à tous, apprenons à l'identifier et à le gérer en frères pour le bien des Hommes. Seule façon de ne plus craindre les imposteurs et les usurpateurs qui par une instrumentalisation "scientifique" du racisme nous enjoignent à trouver la cause de nos maux (amplifiés, voire inventés) dans "l'AUTRE", avec pour solution salvatrice sa destruction.

Oui, tous nous sommes racistes. Tous nous avons en nous la loi du plus fort qui, en situation de lassitude, peut resurgir et nous pousser à identifier la différence de l'autre comme cause menaçante.

Et puis il y a les SALES RACISTES qui par différentes techniques bien maîtrisées, consciemment proposent comme solution finale l'Homme ou l'institution à abattre, dont il veulent prendre la place et le pouvoir.

Distinguons donc le "SALE RACISME" de notre "racisme naturel légitime" et ne les associons pas. Et si parfois en nous nous resurgit un sentiment raciste, sachons aussi que nous disposons d'un outil Humain - notre intellect - au moyen duquel nous pouvons dépasser tous les racismes.