01/01/2015

2015 - nouvelle civilisation montante


En scoop, fin d'une civilisation qui se meurt, empêtrée dans ses contradictions de date de péremption dépassée où ce qui un jour fut bénéfique nous est devenu toxique.

Première attitude positive à prendre : arrêter d'y croire, constaté l'évidence, refuser d'en reprendre, se nettoyer de l'intérieur, laisser revenir à la lumière du jour le bon sens usurpé par des puissances inhumaines.

Et puis croire en soi, permettre à nouveau aux sources naturelles vivifiantes de jaillir en nos esprits féconds enfin désintoxiqués. Puisque c'est bien de là que surgit en étape suivante une nouvelle civilisation à nos nouvelles mesures.
Si "solidarité" s'ajouta à "Liberté, égalité, fraternité", comme pour en atténuer les usurpations, déjà est née celle empreinte d'une dynamique "d'échange équitable". A l'inverse d'un mouvement de masse, dans les faits ce renouveau naît en individuel. A chacun d'y accéder par son comportement personnel dans sa sphère de vie immédiate.
Vivre mieux avec moins, se limiter au vrai et à l'indispensable, se nourrir de tendresse, d'affection et d'amitié, en s'accordant un confort de vie sensé nous conduira vers une décroissance matérielle largement compensée par une croissance d'harmonie en nos vies respectives. "Gagner moins", et donc se faire voler moins, très vite est contrebalancé par moins de dépenses inutiles.

Pour démasquer ceux qui n'ont pas intérêt à nous le dire, je propose d'étiqueter nos produits de consommation d'un facteur de prix réel incluant le "prix de revient" x "coût du transport" x "facteur écologique" x "marketing, tromperies et mensonges" x "dégâts des santés physique et mentale" x "irrespect des droits et devoirs de l'homme" et de le comparer avec "réel bien-être de vivre les choses simplement ici où elle se passent".

Aimons-nous les uns les autres (ce n'est pas de moi ! -:) ). Voilà une source de partage équitable inépuisable. A chacun d'y donner vie en lui-même. Plus besoin d'imposer sa solution dans la conscience des autres.

Un Ponte en 2000 disait que le 21e siècle serait celui des Religions. Sa clairvoyance lui permit d'entrevoir une époque naissante aux opportunités favorables à son entreprise.

Quant à moi je préfère que ce 21e siècle s'oriente vers une prise de conscience philosophique à dimension humaine faite de liberté individuelle responsable, axée sur le mieux vivre et moins de soumission.

Chacun en soi et tous ensembles.
Sans drogues, ni artifices, ni feux d'artifices.

Que vive notre nouvelle civilisation en devenir.