28/05/2015

Johanna Racheneur, messagère de Lumière


Elle grandit près d'une cascade qui l'initia au bouillonnement de la Beauté lorsqu'on vit en simplicité.

Là où la plupart s'inventent des dieux hypothétiques qui régiraient infinis et néants, Johanna monte aux créneaux pour nous ramener dans les dimensions qui sont nôtres, un décor délimité par le raisonnable.

Ainsi 
le Magicien Dieu Soleil nous envoie ses Messagers pour permettre à nos mémoires endormies de sortir de leur peurs et torpeurs, et de nous replonger dans un bain de jouvence où s'enlacent l'eau, le terre et le feu que jamais n'auraient du tenter de supplanter nos capacités imaginatives lorsqu'elles perdent la boule.


Jeune femme solide et sereine aux aptitudes artistiques polyvalentes, Johanna s'autorise enfin à communiquer sa foi sous forme d'un premier livre.

 


L'odyssée racontée sous forme naïve ne s'adresse ni aux enfants ni aux adultes, mais aux Initiés qui se savent locataires du satellite solaire Terre dont ils sont tributaires redevablesaux Initiés qui assaillis par les manipulations mentales de prêtres de tous bords, de techniciens de l'inhumain et de prometteurs de futurs psychédéliques, désespèrent de trouver audience pour enseigner par des mots simples et de bon sens les principes fondamentaux de la Vie.

S'en rend-elle compte ? Johanna nous offre par "Messagers du Soleil" une bible sans dieux qui redéfinit nos vies respectives en autant d'opportunités complémentaires qui ont pour devoir de la rendre enrichissante, belle, fraternelle.
 

Un conte que se raconteront à eux-mêmes les adultes jusqu'à 77 ans devant leur miroir (leurs enfants à partir de 7 ans ?) pour reprendre conscience et courage, et d’œuvrer pour que la Terre devienne un paradis tangible éblouissant d'espoir.


                                        Johanna est ma nièce, son Editeur "Sum le Hameau"