25/09/2015

surtout ne montre pas tes larmes


telle est la devise !

Ceci exige de l'adepte une très grande maîtrise qui aussi l'empêche de rire, et le rend apte à remplir la fonction qu'on lui attribue au détriment de son humanité qui s'estompe. Ce n'est pas une fatalité mais une tradition qui nous est implémentée "par défaut" pour raison de formatage social obligé.
 

Savez-vous que toute programmation "par défaut" peut-être désactivée, donc refusée et remplacée par une autre ? Essayez pour voir !

Avec ceux que vous aimez et qui vous aiment, laissez-vous aller à pleurer. Cela changera vos vies.
 

L'équidistance fera place à la tendresse, la solitude à la chaleur, le conformisme à l'échange, le rire tactique au sourire ensoleillé, ... le principe à la vie.

Dans les bras les uns les autres,
ne plus retenir ses larmes
de rire et de pleurer,
c'est accéder ensemble
à la liberté.