02/02/2016

divine laïcité


Dieu encore mieux que les Humains est logique avec lui-même. C'est un postulat certes, mais sans ça comment existerait Dieu omnipuissant ?

Dieu donc a créé sur Terre la Vie, et parmi elle les Humains. c'est ce que beaucoup me disent. Ils le désignent par Dieu, Jéhovah, Allah, Vishnou, ... et que sais-je encore.

Ils me disent que Dieu propose aux Humains de choisir en toute liberté de se conformer à ses règles pour soit accéder au paradis en cas de succès, soit d'aller aux enfers. Par là il accorde aux humains le libre-arbitre.

A tous les Humains - qu'ils soient chocolat bleus-pâles, bronzés, roses "cochon", noirs, jaunes ..., de toutes cultures et de tous horizons - Dieu Jéhovah, Allah, Vishnou, ... a donc décidé de leur donner vie pour y faire leurs preuves.

En attendant l'enfer ou le paradis, dont seul Dieu, Jéhovah, Allah, Vishnou, ... décidera au vu de leur bulletin de vie terrestre, il y a obligation pour chacun de vivre parmi les autres, avec les autres. A chacun à sa façon certes de faire ses choix et de s'y conformer, mais aussi de tolérer activement que d'autres fassent d'autres choix.

Si Dieu avait du donner Vie à ceux dont ils savait d'avance qu'ils ne seraient pas dignes d'aller au Paradis, qu'on m’explique !? A moins qu'à l'image de certains humains, il soit sadique ? Hypothèse que je refuse, par respect pour ceux qui croient en lui, et qui avec moi se comportent en Sœurs, en Frères sur Terre.

Vivons donc gentiment ensemble, permettons à chacun sa façon de mériter son Paradis, permettons à ceux qui y croient d'échapper à l'enfer.

Personnellement, très sceptique sur ce qu'on dit sans me donner preuve, je ne crois ni en Dieu, ni au Paradis, ni aux Enfers. Pas enchanteur, me dit-on parfois. Je sais !

Pourtant
quel bonheur pour moi de pouvoir tenter avec eux qui croient en Dieu, Jéhovah, Allah, Vishnou, ... ou qui n'y croient pas, de rendre notre vie au quotidien un peu plus proche du Paradis que de l’Enfer.

Avec pour satisfaction que dans un Paradis encombré de Fidèles récompensés, j'y aurai laissé une place pour un plus méritant que moi !