24/06/2016

tirez les premiers messieurs les Anglais ... ou Eurexit


et voilà qu'ils se tirent une  balle dans le pied ! Humour britannique assurément !
Soit ! Puisque jamais il ne furent pour personne d'autre que pour eux-mêmes.

Ainsi cette île qui, tout au long de l'Histoire, se voulait être empire, aujourd'hui implose et s'en retrouvera bientôt archipel. Sort inéluctable pour chaque Etat faussement fidèle à une Europe à qui il n'accorde pour lois que celles des fricards.

Signal fort qui nous incite plus que jamais à recommencer la construction de l'Europe à zéro. Cette Europe qui devait nous guérir du moyen-âge et devenir un espace de paix, d'enrichissement mutuel par nos différences et du mieux vivre ensemble.

A quoi bon persister à ne pas vivre ensemble à 27, si d'abord on ne peut parvenir à vivre vraiment ensemble à deux, puis trois, puis quatre, puis ...

Au sein de notre Europe en soins palliatifs, il est inéluctable que nous devons relancer une Europe désinfectée de ce qui l'a pervertie, une Europe de citoyens animés par un désir de plus de Liberté, d'Egalité, de Fraternité.

Relanceurs potentiels, vous êtres priés de vous faire connaître. Il y a urgence. Appel à ceux qui enfin accepteront d'estomper leurs pouvoirs en déroute pour les déléguer vers une entité fédérale fédérative, à ceux qui accepteront d'imploser par le haut vers plus d'humanité, à moins de disparaître dans des marais moyenâgeux. That is the question !

To be une Europe citoyennes, ou to be une Europe de rien du tout aux moutons soumis que tous nous sommes devenus ?!
Réapprenons à bêler, à échauffer nos sabots et à buter les sbires qui tuèrent nos bergers ... Il y va de notre avenir, de celui de nos enfants, et de celui de nos idéaux sans lesquels vivre n'a plus de sens.